Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 12:47

J'aime bien avoir des commentaires, car c'est la seule façon d'avoir des retours de mes lecteurs. Je vois bien que les pages sont vues, mais je n'ai pas moyen de savoir ce qui est lu, ce que les gens en pensent... Sauf via les commentaires.

 

Et puis des fois certains en profitent pour faire de la pub. Des fois c'est trop flagrant, alors je vire. Des fois ça passe.

 

Là je fais référence à cet article

Bon ben du coup, des mois après on a testé. (attention ça veut pas dire que je teste tout ce qu'on me propose! mais si vous voulez m'envoyer des cadeaux...).

 

D'abord parce qu'on en a marre de commander les légumes par foodpedia, faire les courses à cityshop parce que c'est à côté, mais pas tout parce que c'est gavé sur les prix, des fois on va à carrefour mais c'est plus loin, des fois on commande à helekang, ou yihaodian, ou haikele, pour les trucs bios et/ou l'eau, le lait...

 

Donc Epermarket, sur le papier, c'est bien. Enfin, sur le site internet, puisqu'ils vendent en ligne.

Déjà c'est lisible, l'interface est réussie.

En plus c'est anglais ou français.

Et puis on retrouve pas mal de choses.

Les prix sont pas hypra chers.

 

Mais bon...

Les légumes ne sont pas bios.

D'ailleurs y a très peu de trucs bio.

Et on retrouve pas tout.

 

Alors au final, vu que niveau fruit y a plus de choix, et que le lait est pas trop cher, et que c'est quand même plus pratique de se faire livrer les trucs lourds, on passera commande régulièrement. En attendant de trouver LE supermarché en ligne ou réel qui regroupera tout ce dont on a besoin NOUS.

 

Dans nos rêves quoi.

Repost 0
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 18:55

Je profite de mes vacances en France et du support de ma famille pour reprendre le fil de mon blog....

 

Beaucoup d'articles concernant la maternité à Shanghai sont à prévoir, mais pour me mettre en jambe, et pour me rappeler que mon blog ne s'appelle pas Shanghai Baby, je commence par un article sur la nourriture.

 

Lors de notre week end à Anji en début d'année, nous avions eu droit à un atelier "confection de jiaozi", les fameux raviolis chinois.

 

Et quand ma soeur était de passage en Chine, l'envie nous a pris d'en refaire. 

 

Pour faire des jiaozi; il vous faut:

- de la pâte à raviolis toute faite (à base de farine de riz je crois, sous forme de petits ronds, qu'on trouve dans des échoppes de rue ou dans les supermarchés)

- de la farce (viande, légumes de votre choix, ou mix des deux, agrémentés d'un oeuf pour lier. N'oubliez pas de saler et poivrer!)

- une casserole.

 

La technique

- Prenez une pâte à raviolis.

 

IMG 3712

- Placez-y une petite quantité de farce (pas trop sinon vous ne pourrez pas le fermer).

 

IMG 3701

 

IMG 3703

- Humidifiez les bords

- Pliez la pâte à ravioli en deux pour obtenir une demie lune. 

 

IMG 3705

 

 

- Plissez les bords du raviolis de manière à obtenir ceci.

 

IMG 3708

IMG 3711

- Prévoir une vingtaine de raviolis par personne au mininum.

 

IMG_3699.JPG

 

- Une fois que tous vos raviolis ont été préparés, plongez les dans une casserole d'eau bouillante. 

 

IMG 3717

- Laissez cuire quelques minutes.

- Vous pouvez les servir dans l'eau de cuisson, ou bien les égoutter.

- Servez avec du vinaigre ou de la sauce soja.

- Une variante, surtout utilisée pour les raviolis à la viande: faire frire les raviolis au lieu de les faire bouillir dans l'eau.

 

IMG 3719

 

Bon appétit!

 

Repost 0
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 12:00

Dimanche c’était mon anniversaire. Comme je suis enceinte, que je ne bois pas d’alcool et qu’il y a plein de trucs que je n’ai pas le droit de manger (et aussi parce que j’adore tout ce qui est sucré), j’ai choisi de fêter ça avec des amis à l’Andaz Hotel.

 

Situé au cœur de Xintiandi, cet hôtel très design a séduit d’abord par sa porte d’entrée en bois massif, ça change du tout-en-verre, et par le sofa très original qui se trouve à la gauche en entrant. Le lobby est aéré, il y a une terrasse extérieure, tout cela est très accueillant !

 

Nous avons visité le restaurant Hai Pai la semaine dernière sur les conseils d’une amie, qui nous a recommandé les éclairs (il y a aussi une boutique qui vend les gâteaux servis dans ce restaurant). Hai Pai figurait également dans la liste du magazine Times Out Shanghai qui proposait un tour d’horizon des différents High Tea à Shanghai. Celui du Hai Pai figurait parmi les moins chers, en centre ville, avec un mélange sucré salé.

 

Nous avons goûté les éclairs qui sont effectivement très bons, et une glace de saison avec du coulis de framboise notamment, je ne me souviens plus des détails mais c’était très bon.  Et ils avaient du déca pour moi ! J’étais aux anges.

 

Après avoir visité deux autres endroits (le T8 et le Shanghai Tang Café, deux endroits très sympas mais qui ne correspondaient pas à nos critères pour cette fois-ci), nous avons opté pour le Hai Pai, notamment parce que le management a montré sa flexibilité (possibilité de choisir le buffet ou bien de commander à la carte), que les frais de bouchons n’étaient pas trop élevés, et qu’ils pouvaient faire un gâteau et fournir les bougies. Le cadre étant également super sympa, nous avons décidé de lancer les invitations.

 

Le jour J, à part un coup de fil une demie heure avant pour me demander ce que les gens allaient manger (euh, je ne sais pas, ce que vous proposez peut-être) et un malentendu au niveau des boissons contenues dans la formule (on retiendra que le thé glacé n’en fait pas partie), tout c’est bien passé.

 

Il y avait au buffet des mini pâtisseries comme des éclairs, des macarons, des tartelettes au chocolat, mais aussi des fruits frais, et un choix de dim sum. De quoi régaler les becs salés et sucrés. Comme prévu, nous étions une vingtaine de personnes et la salle n’étant pas remplie (vu la chaleur, c’est compréhensible), nous étions à l’aise pour discuter tout en savourant ce goûter.

 

Au moment choisi, les serveurs ont apporté les gâteaux avec les bougies et servi le champagne. Ils sont mêmes venus nous dire qu’il restait peut de temps avant la fin du service pour profiter une dernière fois du buffet.

Vu le nombre de personnes, nous anticipions un gros patacaisse à la caisse justement (qui a pris le formule, qui n’a pas pris la formule, comme dans le sketch de Muriel Robin), mais les gens ont payé au fur et à mesure qu’ils partaient, ça a pris un peu de temps car il n’y avait qu’une seule caisse, mais à la fin  pas de mauvaise surprise !

 Bref,  moi j’ai passé un bon moment, mes amis aussi apparemment, et je recommande cet endroit !

 

Plus d’infos :

 

Hai Pai, Andaz Hotel

Sunday Afternoon high tea  avec thé (pas glacé) ou café à volonté: 138RMB/p (+15% de charges) de 15h à 17h30. Ils proposent le High Tea en semaine également, mais il s’agit d’une autre formule.

     

L’adresse:

Andaz Shanghai,

1/F, 88 Songshan Lu, near Taicang Lu

嵩山路88号上海安达仕酒店1, 近太仓路

 

Repost 0
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 10:46

  Helekang

 

Un des sites les plus connus, ils proposent du bio: légumes, cosmétiques, du non bio (pour la viande), de l'importé (fruits). Nous avions testé et étions satisfaits des légumes, même s'il n'est pas facile de savoir d'où ils viennent et donc de vérifier la biologitude... Le hic c'est qu'ils ne livrent pas après 18h.

 

Depuis, on ne s’en sert que pour se faire livrer le lait (pas bio mais importé, quoi qu’ils en ont aussi du bio importé, vive le bilan carbone !), ils me livrent au bureau. Les viandes sont organiques mais chères par rapport au poids. Ils ne vendent pas assez de produit bio pour qu’on ne puisse s’en passer.

 

  World Health Store

 

Shanghai Centre 1376 Nanjingxilu 南京西路

 

Ne propose pas de nourriture fraîche, mais des huiles essentielles et des cosmétiques bio. Les prix sont raisonnables.  Et ils peuvent livrer à Shanghai. La carte VIP permet d'accéder à des réductions de 10 à 20%.

 

Depuis, je n’y vais que pour les vitamines ou les huiles essentielles.

 

  High Quality food

 

 

23 Lingling Road 零陵路

 

Ils proposent de la nourriture bio, mais les magasins ne sont pas très achalandés. Ils peuvent également livrer, mais quand j'ai voulu effectuer une commande en ligne, 2 des 6 produits que je voulais acheter n'étaient plus disponibles. Pratique cependant car il y a une boutique pas loin de chez moi.

 

Depuis, nous y sommes retournés pour acheter quelques fruits, des baies de Goji (beaucoup moins cher qu’en France et organiques !). Ils ont des produits bios pour bébé, bien sûr cela reste très cher, mais au moins on peut voir le produit avant d’acheter (vu qu’ils ont cette boutique près de chez moi).

 

Shanghai Organics

 

Ils produisent à Songjiang 松江, proposent pas mal de légumes différents mais le processus de placement d'ordre d'achat est un peu relou...

 

Depuis, nous ne commandons plus chez eux. J’ai vérifié, ils ne proposent pas de service de points, donc lorsque vous commandez, vous payerez en fonction du prix du marché. Pas de réduction intéressante.

Repost 0
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 10:40

Bio farm

 

Ambiance baba cool, mais plus pédagogique, avec une guide anglophone qui nous explique l'intérêt du bio et comment ils travaillent. Activité de cueillette également, ainsi que dégustation de salade de graine germées... On en avait ramené de bonnes choses et pleins de bons souvenirs.

Seul hic, ils proposent un panier par semaine, qui contient beaucoup de légumes chinois que nous n'avons jamais cuisiné... Nous n'avons donc pas donné suite.

 

L'avis de Time Out Shanghai

Fondée en 2004, BIOFarm couvre 13km2 à Chuansha, Pudong.

Options: Il y a 3 choix: Panier 1, qui offre environ 2kg de 5 à 7 types de légumes et fruits (69RMB/panier), panier 2 avec 8 à 10 sortes de fruits et légumes, deux portions de tofu (99RMB/panier), et le panier 3, avec 10 à 12 sortes de fruits et légumes, 1 boite d'œufs et 1 portion de tofu (129RMB/panier). Il faut commander au moins pour trois mois, et les paniers sont livrés 1 fois par semaine.

Livraison: Gratuite pour les achats de 100 yuans et plus (20 RMB pour les petits achats) pour la zone centre ville, du lundi au vendredi. Sinon, on peut aller prendre son panier en semaine dans des points relais.

Payement: payement de la totalité en cash à la première livraison, ou par transfert bancaire avant la livraison.

Contact: 400 620 0789 (service en anglais du lundi au vendredi)

 

Organic Farm

Ils ne proposent que des paniers sans possibilité de choisir les légumes, nous n’avons donc pas testé leurs services.

 

L'avis de Time Out Shanghai

Fondée par Chen Conghong, un ancien official du Ministère de l'Agriculture. Le management de Chen de ses 17 fermes a été utilisé comme cas d'étude par le MBA de l'Université de Pékin. L'Organic Farm locale couvre 1.53 km2 et a été fondée en 2000 dans le district de Songjiang

Options: Il y a 4 options, toutes livrées une fois par semaine, commençant par un panier de 3.1 kg de 4 sortes de légumes à feuilles, 2 sortes de fruits, 2 sortes de légumes-racines, et un paquet de légumes germés (158RMB/panier, 1896RMB/3 mois, 3792RMB/6 mois), jusqu'au panier de 6 kilos avec 12 légumes à feuilles et légumes-racines (228RMB/panier, 2736RMB/3 mois, 5472RMB/6 mois).

Livraison: gratuite

Payement: payement en cash pour la totalité à livraison ou payement par livraison.

Contact: 6091 7690

 

Lee's Mum

L'avis de Time Out Shanghai

Fondée en 2009 par un vétéran de l'alimentaire, Lee's Mum cultive une terre sur l'île de Chongming dans le district de Fengxian.

Options: un vaste choix de paniers sont disponibles, incluant des sélections sur mesure pour les personnes âgées, les femmes enceintes, les enfants et plus. Ces paniers incluent des œufs, de la viande et du poisson organiques. Le panier régulier de 10 types de légumes et fruits coûte 100RMB/achat.

Livraison: gratuite pour les achats de 100 yuans et plus. On peut choisir n'importe quel jour pour la livraison.

Payement: Payement par cash à livraison ou par Zhifubao, service de payement en ligne.

Contact: 6380 8119, pas de service en anglais.

 

Yimutian :

 

Grosse déception pour cette ferme que nous avions pourtant visitée… Suite à cette visite nous avions contacté leurs services commerciaux, qui nous annoncent ne pouvoir nous livrer qu’en pleine nuit ! L’immeuble ayant des portes fermées la nuit, pas possible de le déposer chez nous (et même, laisser mes légumes traîner devant ma porte, ça me plait pas trop), donc nous laissons tomber.

 

On me recontacte un peu plus tard, pour me dire que c’est une erreur, ils peuvent livrer en journée. A ce moment nous étions engagés avec Tony’s Farm, je leur dit de me recontacter avant la fin de ce contrat. Ils me rappellent, mais trop tard, nous avions déjà choisi de passer par Food Pedia.

 

Cette année, je les recontacte moi-même, tout à l’air bien expliqué et propre etc… Seul hic, le prix. Nous sommes de nouveaux clients, donc pas de tarif préférentiel, et par rapport à l’année dernière le prix à la ‘fen’ (même principe que foodpedia) est bien plus cher que les concurrents. Le vendeur ne nous a pas fait de proposition assez alléchante pour que nous nous laissions tenter…

Repost 0
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 10:37

Cela avait déjà fait l’objet d’un article l’année dernière, et depuis nous avons testé deux fermes organiques  (je remets les commentaires de Times Out Shanghai mais les infos datent de l’année dernière) :

 

Tony's farm

 Une  ferme bio sur Pudong 浦东 

   

 

Première impression :

Nous avons opté pour cette solution pendant trois mois : j'ai aimé leur site en chinois et anglais, qui propose de vous livrer 1 à 3 fois par semaine selon vos besoins, avec des paniers "cuisine chinoise" ou "cuisine occidentale". D'autant qu'il existe un panier "cadeau" qui permet de tester leurs produits avant de s'engager.

 

Avantages :

Un gros plus pour le service client,  et comme on n’a pas besoin de choisir les légumes, pas de soucis de commande ou quoi. Je me faisais livrer au bureau dans la journée, très pratique !

On peut suspendre le panier pour les vacances.

 

Inconvénients :

Nous avons d’abord pris un panier test, puis opté pour l’option western 2 fois par semaine. Des produits de saison, certes, mais pas la possibilité de choisir (et quand on veut faire des recettes qui nécessitent un certain nombre de courgettes par exemple, cela implique de devoir racheter ailleurs pour compléter). Avantage et/ou inconvénient, ne pas pouvoir choisir vous ‘oblige’ à consommer de nouveaux légumes, mais en fait ce n’est pas plus mal !

La  quantité  reste la même toutes les semaines et parfois on a trop, parfois pas assez (en fonction du nombre de restos qu’on fait par semaine).

 

Bilan :

Nous avons choisi la liberté, et cessé de commander chez eux car ils ne proposent pas de formule « à la carte ».

 

L'avis de Time out Shanghai:

Etablie en 2004 par un riche homme d'affaires du Sichuan, Tony's farm couvre presque 1.13 km2 dans la ville de Datuan à Pudong. Avec BIOfarm (voir plus haut), c'était un des fournisseurs de l'Expo Universelle de Shanghai en 2010.

Options: Il y a 5 choix, du panier 1 avec 3kg de 6 à 8 sortes de légumes, livré une fois par semaine (assez pour une personne, 1380RMB/13 semaines) au panier 5, avec 6 kilos de 6 à 8 sortes de légumes (pour 4 personnes, 13,880RMB/52 semaines). On peut choisir entre des légumes "Asiatiques" ou "Occidentaux".

Livraison:gratuite

Payement: payement de la totalité en cash à la première livraison, ou par transfert bancaire avant la livraison.

Contact: 400 820 2162

 

Food Pedia

 

Première impression :

Bonne réactivité de la vendeuse (qui ne parle que chinois, mais depuis ils ont du staff qui parle anglais) comparé à Yimutian. L’offre est claire (même si comme d’hab, ils ne donnent leur prix que lors d’un rendez-vous, jamais sur leur brochure), le process aussi.

 

Avantages :

On paye pour un nombre de ‘fen’ c’est –à-dire des unités de mesures (1 fen  égale entre 400 et 500 grammes de légumes, moins pour les fruits etc) et on peut commander jusqu’ à deux fois par semaines les légumes et fruits que l’on veut (minimum 6 ‘fen’ par livraison). Ils proposent aussi œufs, viande de poulet, riz… Mention spéciale pour les fraises en hiver… Trop bonnes !

Si je ne veux rien commander, je ne commande rien, ce qui fait que les fen peuvent durer longtemps.

 

Inconvénients :

Peu de fruits, mais ça c’est la Chine.

Leur service client laissent un peu à désirer : j’ai du gueuler un certain nombre de fois pour qu’on arrête de me harceler par téléphone (si je veux commander, j’envoie un mail et basta). Leurs fichiers pour commander ne sont pas encore au point (j’en suis encore à demander la version bilingue avec images car j’ai du mal avec le ‘tout chinois’), mais grosso modo on s’en sort bien.

 

Bilan :

Nous avons resigné avec eux récemment car cela reste l’option la plus pratique et la moins chère du marché (privilège d’anciens clients).

Repost 0
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 13:22

Voilà deux jours que mon mari est parti en France, et c'est toujours un peu dur, surtout que c'est lui qui fait la cuisine! En général je ne cuisine pas, et surtout depuis que je suis enceinte et que je ne supporte pas les odeurs de cuisson et la station debout prolongée (et aussi j'en profite un peu).

 

Hier soir, facile, j'avais une réunion FMN donc j'ai mangé au restaurant. Ce soir, j'aurais pu me faire livrer quelque chose, et puis je me suis dit... Pourquoi pas tenter le fanqie chao dan?

 

Fanqie chaodan se traduit par oeufs sautés aux tomates. Tout est dans le titre. C'est un plat commun dans les cantines et les gargottes. C'est aussi le plat que je pourrais manger tous les jours. 

 

D'abord par obligation: lors d'un de mes premiers séjours en Chine, j'étais inscrite en cours d'été à l'université de Pékin. Nous mangions à la cantine de la fac, et comme je ne voulais pas passer des plombes à lire tous les noms de plats en chinois (pour qu'au final il y ait de la viande dedans alors que je n'en mange pas), je disais simplement aux serveurs: bu yao rou 不要肉 (pas de viande), et je me retrouvais invariablement avec ça, servi avec du riz.

 

C'est aussi une question de goût, car j'aime les oeufs, j'aime les tomates, il y a une sauce douce, alors c'est devenu mon plat favori. Même si ces dernières années j'en ai mangé beaucoup moins: je ne vais plus à la cantine, et les restaurants chinois n'en servent pas toujours (c'est un plat très simple). La gargotte à côté de mon bureau en servait, mais ils ont l'habitude de mettre du glutamate pour relever le goût, et franchement ça ne passe plus (on sent le goût du glutamate et c'est peut-être dangereux pour la santé).

 

Alors ce soir, je me suis lancée, et j'ai trouvé sur internet la recette. Franchement, il n'y a pas plus simple (mais vous remarquerez avec la dernière recette postée, que c'est un peu mon créneau).

 

Ingrédients pour 1 ou 2 personnes (tout dépend si vous prenez du riz avec ou pas): 

2 oeufs battus

2 grosses tomates coupées grossièrement

huile

1 c.c. de sucre

1 c.c. de sel

poivre

(on peut rajouter de l'ail, de la ciboulette, mais j'ai oublié).

 

1. Placez un peu d'huile dans votre wok (ou votre poêle si vous n'avez pas de wok) et faites chauffer. Versez-y les oeufs battus et faites chauffer en découpant l'omelette en morceaux grossiers. Stoppez la cuisson avant que l'omelette soit totalement cuite (elle doit rester un peu baveuse). Réservez les oeufs.

 

2. Si besoin, remettez un peu d'huile puis versez les tomates coupées. Faites les revenir jusqu'à qu'elles fassent un peu de jus. A ce moment-là, versez les oeufs et mélangez le tout.

 

3. Ajouter 1 c.c. de sucre et 1 c.c. de sel, poivrez et laissez cuire à feu doux avec un couvercle pendant quelques minutes.

 

4. Servez seul ou accompagné de riz, avec de la sauce soja ou un filet d'huile de sésame.

 

Et voilà!

 

Mon mari peut être fier de moi!

Repost 0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 11:40

Quand des amis viennent à Shanghai pour le tourisme (oui, y en a qui font ça), il y a quelques sorties (clichés) qui ne se ratent pas : 


Le combo Teppa + Karaoké


Les Grandes Tablées au restaurant chinois bien bruyants et pimentés : 


Southern Barbarian

2/F, Ju'Roshine Life Arts Space, 169 Jinxian Lu, near Maoming Nan Lu 

进贤路169号2楼, 近茂名南路


Dishuidong

2/F, 56 Maoming Nan Lu,茂名南路56号2楼


Pour le Teppa (abréviation de teppanyaki) vous avez l’embarras du choix, mais les plus courus sont sur la Donghulu. Les restaurants de Teppanyaki ont pour point commun de proposer un menu et une formule à volonté. Comprenez : si vous aimez la cuisine japonaise de qualité, mieux vaut éviter. Si vous voulez vous nourrir et boire à peu de frais, allez-y !


Après avoir bien bu et bien mangé, il est temps de se rendre au karaoké. La encore, vous avez l’embarras du choix, il y en a à tout les coins de rue ! Les chaînes les plus connues sont Melody et Party World. 


Vous payez en fonction de la salle  choisies (plus ou moins grande selon le nombre de convives), le nombre d’heures que vous restez, et les consommations commandées. 


Depuis 2010, les lieux publics (restaurants de plus de XXX place ou plus de XXX mètres carrés) sont sensés être non fumeurs, mais dans la majorité des cas, la règle n’est pas appliquée. Alors si vous ajoutez à la fumée les vapeurs de cuisine de teppanyaki, l’alcool et la sueur (on bouge pas mal en karaoké), une bonne douche s’impose après une soirée comme celle-là !


Pour Southern Barbarian et Dishuidong, vous aurez la possibilité de déguster de la cuisine épicée, avec de la bière locale peut chère, les grandes tablées étant toujours les meilleures !

Repost 0
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 11:35

Suite à ce premier article parut plus tôt, j’enchaîne avec les sorties à Shanghai plus « underground ».

 

Je compte dans cette appellation les endroits suivants : 

 

Yuyintang

851 Kaixuan Lu,

凯旋路851号

 

Anar Bar (mais Smart Shanghai l’indique comme fermé!)

129 Xingfu Lu, near Fahuazhen Lu 

幸福路129号, 近法华镇路

 

C’s

685 Dingxi Lu,

定西路685号

 

Les deux premiers sont des bars où l’on peut écouter de la musique live.

 

Le premier, Yuyintang,  est plutôt ouvert à de la musique rock.

 

Le second, l’Anar, à la world music.

 

Le C’s quand à lui, est un bar discothèque en sous-sol, qui peut paraître particulièrement glauque (mais pas mal famé). On y va pour la bière pas chère et la musique commerciale. A éviter en été car il n’est pas climatisé !

 

Tous proposent des boissons et cocktails à prix décents, et attirent étrangers comme chinois. Une bonne façon de se mélanger !

Repost 0
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 11:33

Dernièrement nous avons fait quelques sorties et même découvert de nouveaux endroits pour  « sortir » notre amie de passage à Shanghai. L’occasion de faire un point sur ces découvertes.

Tout d’abord, concernant un public plus international à Shanghai (voire même exclusivement frenchy) :

 

Le café des stagiaires

54 Yongkang Lu, near Xiangyang Nan Lu

永康路54号, 近襄阳南路

 

Yin Yang

125 Nanchang Lu, near Maoming Nan Lu 

南昌路125号, 近茂名南路

 

Le petit Franck

Ferguson Lane, 376 Wukang Lu, near Hunan Lu 

武康路376号, 近湖南路

 

Ces trois endroits ont pour point commun d’être des bars-café, où l’on sert à boire mais aussi à manger.

 

Le café des stagiaires et le petit Franck se situent dans des quartiers qui regroupent plusieurs commerces, ainsi le café des stagiaires se trouve à côté d’une boucherie, d’une pizzeria et d’une boulangerie (tous tenus par un seul et même entrepreneur français). Les riverains n’ont pas encore eu le temps de se faire à ce changement, car lorsque nous y étions, les voisins du dessus sont venus râler avec la police parce que ça faisait trop de bruit (j’imagine qu’avant cela devait être une rue bien tranquille)…

 

Le petit Franck se trouve à côté de chez Franck, un bistro français haut de gamme bien connu, de l’autre côté se trouve «A côté » une petite pizzeria très sympa. Les trois endroits sont gérés par le même restaurateur français. Vous trouverez également sur place un fleuriste et d’autres restaurants.

 

Le Yin Yang n’est pas tenu par un français, et se distingue par sa photo de Mao, mais la clientèle reste plutôt occidentale (voire encore franco-française, à croire qu’il n’y a que les français qui sortent en semaine ?). En bas, une salle où l’on joue de la musique live.

 

Trois petits bars sympas, aux ambiances différentes.

 

Le café des stagiaires de par son apparition très récente, attire beaucoup de jeunes français. Lorsque nous nous y sommes rendus il était impossible de  trouver une place assise, voire même debout ! Nous sommes donc restés dehors, avec tous les fumeurs… Ambiance parisienne en somme.

 

Le petit Franck est situé dans une ruelle plus charmante et cosy. En général il y a toujours de la place et la musique d’ambiance est plutôt jazzy.

 

Le Yin Yang a peu de places assises, mais l’ambiance y est très sympa. Par contre, comme souvent en Chine, il est possible de fumer à l’intérieur, alors il faut prévoir une lessive le lendemain ! A noter, juste en face, l’existence du Pasha Turkish Restaurant, testé il y a deux semaines, et c’est un régal !

 

Voilà pour cette première partie sur les sorties à Shanghai, un nouvel article est prévu bientôt !

 

Repost 0

C'est Quoi Ce Blog? 这是什么?

  • : Shanghai
  •  Shanghai
  • : Ma vie en Chine (Shanghai plus précisément), mélange d'étonnement, de pensées profondes, et de fantaisie. Après cinq ans d'études de chinois en France et plus de six ans en Chine, la vision d'une sinologue perdue dans la jungle urbaine de Shanghai, mais toujours fan de la Chine! Ce blog pour parler de mes découvertes, des projets qui me parlent et de la vie de tous les jours. Une nouvelle catégorie ouverte récemment, Shanghai Baby, notre dernière aventure en date!
  • Contact

Le Passé C'est Le Passé 过去的