Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 12:30

Cette année encore, nous nous sommes rendus à l’Eco Design Fair de Shanghai. Pour cette-fois, elle était organisée aux Cool Docks.

 

Eco Design Fair 2012
2012
年生态环保设计展
April 14, 2012
2012
414
10:00-17:00
The Cool Docks & The Waterhouse at South Bund

 

Beaucoup de choses connues comme Bébémamie, Shanghai Flâneur, Biofarm etc… Mais aussi de nouvelles choses...

 

Natural Greenway

Plats et contenants 100% naturels et biodégradables

www.naturalgreenway.com

 

Jona’s Design

Mobilier et accessoires de décoration uniques et fait mains à base de matériaux recyclés.

www.jonasdesign.com

 

Ecobibi

Collection de textiles-literie organiques pour enfants.

www.ecobibi.com

 

Wobabybasics

Vêtements bébés et enfants faits avec des textiles organiques et des teintures sans produits chimiques.

www.wobabybasics.com

 

Cedar essentials

Produits cosmétiques pour maman et bébé, produits d’entretien, et chocolat (pas trop de rapport mais bon) organiques importés.

www .cedars-essentials.com

 

My Lohas Beauty

Cosmétiques organiques importés.

www.mylohasbeatuy.com

 

BaYanKaLa

Produits cosmétiques naturels à base de tradition chinoise. J’y ai acheté deux savons, en  attente de test.

www.bayankala.com

 

Ambiance très sympa avec beaucoup de monde, c'était une réussite! Vivement la prochaine!

Repost 0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 02:35

Samedi dernier, j'ai fait ma troisième (seulement, la honte!) formation en tant que monitrice de PSC1.

 

Le lieu était un peu différent, car dorénavant nous sommes accueillis par l'hôtel Mercure de Hongqiao. Une suite était donc à notre disposition pour entreposer le matériel, faire la présentation power point et même avoir assez d'espace pour la pratique!

 

Pour le timing, c'est 10h de formation, comme toujours, mais cette fois-ci nous avons fini un poil plus tôt. 

 

Un grand merci à Sabrina, formatrice de 2e génération qui m'a assistée et a même assuré certaines parties de la formation!

 

La relève de SOS est bien là!

 

Des infos, allez sur le site

 

http://www.shanghaiohsecours.com/

 

Repost 0
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 14:20

Dimanche dernier, FMN a organisé avec les adolescents de l'aumônerie de Shanghai une sortie au zoo pour des enfants autistes, accompagnés de leurs parents et professeurs. Nous n'étions pas 80 comme l'année dernière, mais 180 cette fois-ci. Un beau challenge!

 

Au menu, de belles farandoles,

DSC 0006-copie-1

 

Puis une visite du zoo en équipe. 

 

L'équipe vert pomme (de rainette) a vu entre autres: 

 

DSC_0015-copie-1.JPG

 

 

des wallibis

 

DSC_0019.JPG

 

des girafes

 

 

des pandas, des ours, des loups, des singes....

 

Avant de tous se retrouver pour un goûter et un moment de détente. 

 

DSC_0030.JPG

 

Après une dernière farandole, les adolescents ont fait un petit cadeau à chaque enfant autiste, et puis c'est déjà l'heure de prendre le bus.

 

Une après-midi riche en émotions et en découvertes pour tous, et avec le soleil en plus!

 

 

Repost 0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 11:12

L'histoire a commencé ici...

 

Les photos sont là....

 

Le lendemain, Jeff, notre guide, nous réveille au son de la cloche. Après avoir dormi pas loin de 11h, nous sommes frais et reposés. On attaque avec le petit déjeuner traditionnel : gruau de riz et légumes,面包mianbao (pain cuit à la vapeur) et œufs durs.


Nos affaires ramassées, il est temps de dire au revoir à nos hôtes avant de nous diriger plus haut dans la montagne. Le bus nous dirige à l’entrée d’un sentier qui longe l’une des multiples cascades des environs. 

 

Anji-2 0056

 

Anji-2 0057

Le temps est à la brume, renforçant l’impression féérique de cette forêt de bambou bien silencieuse. On apprécie le calme, le contact avec la nature, la sensation de respirer… L’air est frais, et il se met même à pleuvoir, mais cela reste quand même très agréable.

 

Anji-2 0066

 

Anji-2 0069

 

Anji-2 0071

Après une heure et demie, les courageux vont continuer encore une demie heure sur un autre sentier, pendant que nous trouvons abri sous le porche d’une maison désertée. 


Le bus nous retrouve tous et nous pique-niquons d’un sandwich et de gâteaux (pas très local, mais pratique !). Notre prochaine destination, les sources d’eau chaude.


Nous arrivons sous la brume en haut d’un pic (où l’on fait la publicité pour des « pistes » de ski, mais on est début mars et la neige a bien fondu). Là, se trouve les thermes. Nous entrons, et déjà, il fait plus chaud.


Après un passage au vestiaire, nous nous essaimons pour essayer les divers bassins en extérieur et en intérieur, avec des eaux aux températures variées (minimum 37 degrés, voire bien plus en extérieur). 


Chaque bassin est « aromatisé » : au café, au vin, aux herbes médicinales…. Il est aussi possible de se rendre au sauna, de se faire manger les peaux mortes par de petits poissons… Il y a également une piscine avec jets à pression…. 

 

Après toute cette eau, nous voilà encore bien fatigués ! Nous enfilons une « sortie de bain » en soie, et nous endormons sur un fauteuil confortable bien au chaud… 


Ensuite, Jeff nous réveille (tiens, il n’a pas sa cloche avec lui ?) et nous prenons une collation (quelques fruits) avant de rejoindre le vestiaire. 


Et puis, eh bien, c’est déjà l’heure de rentrer, car il est presque 16h ! Le bus redescend la montagne dans la brume, et c’est fini Anji. Retour à Shanghai sur les coups de 20h.


C’était juste le bon timing pour se reposer et avoir l’impression d’une vraie coupure avec la ville et la pollution. Je le recommande à tous !

Repost 0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 11:05

Pour ceux qui suivent, nous nous étions déjà rendus à Anji安吉 il y a quelque temps.


La visite d’une amie nous a cependant permis d’y retourner, mais dans d’autres circonstances.


J’avais annoncé en début d’année un week-end yoga  dans un temple. Je n’ai pas pu m’y rendre pour des raisons diverses et variées (SOS), mais j’avais gardé le contact avec la société qu’il l’organisait : Yejo Travel.


 

Je cherchais une destination pour un week-end, et j’ai trouvé  ça : 

http://yejocircle.weebly.com/tour-for-the-healing-souls.html


En plus, une de mes amies l’avait fait en Janvier, et ils avaient même eu de la neige !


Ni une, ni deux, j’ai embarqué ma copine, mon mari, et deux autres amis, dans cette aventure. 


Le jour J arrive, rendez-vous à Zhongshan Park. Le minibus nous attend. Dedans, le chauffeur, deux guides, et deux chinoises. Un troisième chinois nous rejoindra à Anji, car il habite à côté.


Après quatre heures de route, nous arrivons dans le petit village de Longwang 龙王, le Roi Dragon, ça en jette hein ! Un petit village pas touristique, à flanc de montagne, et au milieu coule une rivière. Comme Anji est réputé pour ses forêts de bambous, le village, lui, a une longue tradition de fabrication de papier de bambou.


Mais d’abord, le déjeuner !


Nous sommes reçus dans la maison du maire, qui a fait construire une grande maison en dur qui peut accueillir plusieurs visiteurs. Chambres propres avec le minimum (lit, clim, et même télé) et une salle de bain commune à l’eau froide. C’est authentique quoi. 

 

Dans une salle attenant la maison, le déjeuner est vite servi : la femme du maire nous a cuisiné un poulet (ils en élèvent dans la cour), du riz, des légumes, du bambous … Une grande variété de saveurs ! C’est un vrai repas local, très apprécié par les convives. Surtout quand il est arrosé de thé blanc, le thé local.


On l’appelle thé blanc 白茶 baicha car comme il pousse sur les pentes de la montagne, il n’a pas  forcément assez de soleil et n’infuse pas beaucoup comme les autre thé verts. Il a un néanmoins un goût frais et agréable.


Après le déjeuner, pause, puis visite du village avec explication du processus de fabrication du papier de bambou (vendu 10 centimes la page vu la complexité et le temps nécessaire !), avec essai à l’appui.

 

Anji-2 0007

 

Puis nous marchons à travers le village qui se dépeuple, les jeunes allant étudier ou travailler à la ville. 

 

Anji-2 0030


Nous rentrons juste à l’heure pour partager un thé chaud et des snacks (graines de tournesols et petites noix). Puis c’est déjà l’heure de préparer à manger.


Au menu de ce soir, des jiaozi 饺子 faits maison !


La femme du maire nous procure viande et légumes (à hacher menu menu), puis nous entamons la confection des raviolis proprement dite. Après  une cuisson rapide, vient le moment de la dégustation. Tout le monde y va de son commentaire, mais globalement, nous sommes très satisfaits de nous !


Certains ont même le courage de nous confectionner des tangyuan 汤圆 (des boules de farine de riz farcies à la pate de haricot rouge sucrée)… 


Après cette journée chargée, il nous faut nous reposer, car il est déjà… 20h ! Complètement explosés, et après une toilette sommaire, nous nous dirigeons vers notre chambre avant de nous écrouler vers 21h. 

Repost 0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 16:44

Vous avez trouvé, maintenant il faut signer !


Quelquefois, des appartements bien sous tous rapports sont disponibles à des prix très compétitifs. En général ils ne sont pas disponibles longtemps. Dans ce cas là, il est possible de donner un dépôt pour montrer votre intérêt : comprenez : vous êtes sur que vous voulez le prendre mais ne pouvez pas signer là tout de suite, ce dépôt est une preuve de votre engagement et évite que le propriétaire ne le loue à plus offrant dans la journée. Ce dépôt doit être fait avec l’agent ou le propriétaire, en échange d’un papier stipulant les termes de l’accord (dépôt de temps pour signature de contrat du bien X, le X).


Ensuite, vient la signature du contrat. Nous sommes toujours passés par des agents (frais d’agence : 35% d’un mois de loyer) aussi pas de soucis au niveau de la régularité. Mais si cela se fait d’agent à agent, il faut TOUJOURS demander copie de l’acte de propriété et copie de la carte d’identité du propriétaire. En général on verse le premier mois de loyer et la caution lors de la signature, qui est suivie par un état des lieux de l’appartement. Très classique en somme.


Le contrat de location doit mentionner l’adresse de l’appartement, le nom et coordonnées du propriétaire et des locataires,  ainsi que le prix du loyer et de la caution, la date à laquelle doit être payé le loyer (assez tricky, certains proprios voulant être payés une semaine avant la fin du mois, il faut y faire attention si vous ne voulez pas passer pour un mauvais payeur), et tous les détails comme: qui paye les frais de management de l’immeuble (en général c’est le propriétaire mais il faut le préciser), quelles sont les modalités en cas de départ anticipé etc... Le contrat sera toujours rédigé en chinois, donc il est nécessaire d’en demander une copie à l’avance si on veut bien comprendre tous les termes du contrat.


Outre le contrat de location, et comme les propriétaires exigent souvent un payement du premier mois de loyer et de la caution en cash, exigez un papier signé par le propriétaire signalant que vous avez payé le loyer et la caution. Sinon il risque de vous le redemander plus tard...


Si comme nous vous déménagez, il faut également prévenir le propriétaire. Si vous arrivez en fin de bail, il est d’usage en général de prévenir le propriétaire un moins avant la fin dudit bail que vous ne relouerez pas l’année prochaine. Si vous changez en milieu de bail, il est nécessaire de prévenir plus tôt si cela est possible, car il pourrait garder la caution si vous ne lui laissez pas assez de temps pour se retourner (comprenez: si vous quittez l’appart sans qu’il ait trouvé de remplaçant entre temps).


Lors du déménagement, il est possible que les agents de sécurité de la résidence exigent de prévenir le propriétaire (pour éviter que les locataires partent avec les meubles du proprio). Suite au déménagement il faudra faire l’état des lieux. Ramenez TOUTES vos factures d’électricité, d’eau et de gaz, pour prouver que vous avez bien tout payé. S’il y a eu des dégâts, il risque de vous garder une partie de la caution, aussi ne rendez jamais les clés avant de vous être mis d’accord sur le montant à prélever. En général les propriétaires amènent la somme en cash donc pas de risque d'entourloupette.

Maintenant, tout est prêt pour commencer une nouvelle vie, alors bienvenu chez vous!

Repost 0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 16:43

La méthode d’opération.

  • Faire une liste : demander avant la visite combien de mètres carrés, le prix, s’il faut payer tous les mois ou tous les deux ou trois mois (selon votre budget, ça peut changer beaucoup de choses), si cela comprend la facture (si c’est votre entreprise qui paye, elle en aura besoin) et de combien est la caution (en général un ou deux mois). Demandez aussi où se trouve le métro le plus proche, s’il y a des commerces à proximité etc. Du bon sens en somme, qui vous permettra de peser le pour et le contre en fonction de vos critères.
  • Prendre des photos même une seule, de chaque appart, pour vous repérer dans les visites, comparer les différents appartement et permettre d’établir une liste de préférence.
  • Faire un point après chaque visite : j’aime, j’aime pas et pourquoi. Si le bien vous intéresse, posez des questions : peut-on négocier le prix, virer tel meuble etc… 
  • Faire un bilan de la journée : Après avoir vu 7-8 apparts avec un seul agent, dites lui ce qui va ou ce qui ne va pas dans les apparts que vous avez vu, si vous n’avez pas trouvé votre bonheur, cela l’aidera à trouver ce qu’il vous faut. Sinon, il faut changer.
  • Demander à revoir un appartement avec un ami ou à une heure différente: cela permet souvent de faire la différence et de s’assurer que c’est le bon...
  • N’hésitez pas à poser des questions: un bruit sourd dans le salon pendant la visite, peut-être le signe qu’il y a des travaux au-dessus (on préfère éviter) ou d’un problème électrique qu’il vous faudra régler par la suite. Si l’agent est évasif, exigez des réponses, car après tout, c’est vous qui allez vivre dans cet appartement, pas lui!
  • N’écoutez pas tout ce qu’on vous dit. C’est peut-être l’affaire du siècle, le propriétaire est peut-être très gentil, mais si vous n’êtes pas convaincu à 100%, vous risquez de le regretter. 
  • Laissez du temps à l’appartement: à force de voir tout et son contraire, on a du mal à apprécier vraiment les choses. J’appelle ça le côté “pas immédiat”. Il faut du temps pour s’imaginer vivre dans un espace, si différent soit-il, imaginer ce qu’il faudrait en plus ou en moins pour s’y plaire. Après, si au bout de 5 minutes vous ne vous y faites toujours pas, n’insistez pas, ce n’est pas pour vous!

Avec ces petits conseils, vous devriez pouvoir faire le tri rapidement, et trouver votre bonheur aussi vite!

Repost 0
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 16:40

Après un premier article sur le matériel, vous avez différentes façon de chercher un appartement à Shanghai: 

  • Courir les agences. Comme en France, les agences immobilières pullulent. Pour les choisir, allez-y au feeling  (si vous parlez chinois c’est plus pratique) : je n’ai jamais trouvé d’appart par le biais d’agents qui m’avaient été recommandés, de même pour les grandes chaînes internationales. Les agents qui parlent anglais n’ont pas forcément plus de biens à proposer, et sont souvent plus chers (les propriétaires gonflent les prix).  Si après deux trois visites vous sentez que l’agent n’écoutent pas ce que vous lui dites, changez-en, et mettez même plusieurs agences en concurrence en même temps (mais vous risquez le dédoublement de personnalité). 
  • Avoir recours à des sites web. Par exemple Anjuke 安居客. Mauvais exemple car les perles rares qui s’y trouvent sont en général des attrapes-nigaud. Quand vous appelez l’agent qui a posté le bien en question, il n’est déjà plus disponible, mais il vous propose de voir autre chose (moins bien et plus cher). Mais ça peut marcher des fois… Il y a d’autres sites pour les étrangers, mais jusqu’à présent, soit notre budget n’était pas intéressant pour eux, soit ils ne nous ont carrément pas répondu….
  • Les annonces sur les sites pour expatriés comme Bonjour Chine, City Week end ou autre. Sur Bonjour Chine vous trouverez des offres à bas prix, mais le plus souvent en collocation. Si vous cherchez une petite maison rénovée, un appart de grand standing, cherchez plutôt sur City Week-end, mais les prix crèvent le plafond. 
  • Le bouche-à-oreille: untel qui quitte la Chine et son appartement à bas prix, c’est rare mais cela permet de trouver des perles parfois. N’hésitez pas à parler autour de vous de votre recherche d’appartement.

De notre côté nous sommes toujours passés par des agents, car les autres moyens ne permettent pas de visiter beaucoup d’appartements en peu de temps, et que nous avons toujours un temps limité pour trouver (même si à chaque fois on trouve très vite). Les agents prennent une commission de 30% d’un mois de loyer en moyenne. Et ils permettent de s’assurer que les papiers sont toujours en règle (et évite de se retrouver sans appart car le “proprio” n’était pas en fait le vrai proprio et est parti avec votre argent à l’autre bout de la Chine).

Repost 0
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 16:39

Nous avons signé la semaine dernière notre 5e bail (en 5 ans et demi). Nous avons donc une petite expérience dans la recherche d’appartement à Shanghai.


Selon votre budget, vous avez différentes façon de trouver un appartement. Mais il vous faudra toujours vous munir de : 

  • Patience
  • Chaussures qui s’enlèvent facilement
  • Bloc note
  • Patience
  • Appareil photo
  • Patience

Patience car les agents ont en général un fonctionnement bizarre qui consiste à : 

  • Vous faire visiter des appartements qu’ils n’ont pas eux-mêmes visité, donc vous font perdre votre temps à voir des appartements qui ne correspondent pas à ce que vous cherchez (une chambre au lieu de deux, ameublement incroyables).
  • Vous faire visiter des appartements qu’ils doivent faire visiter, même s’ils savent que cela ne vous convient pas (du genre : ben tiens c’est sur la route…) car certaines agences s’engagent à faire visiter les appartements un certain nombre de fois. Et puis, on sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher.
  • Il est difficile de leur faire comprendre nos goûts. En France on dirait : c’est laid, c’est trop vieux, je veux du moderne, du design, là c’est trop girly… En Chine, on peut trouver du moderne vieux, du design laid… Il y en a vraiment pour tous les goûts.
  • Et puis ils retiennent ce qu’ils veulent. Pour mon mari, la déco et l’ameublement  a toujours été un gros problème. Cf le point plus haut, on a eu du mal à expliquer ce qu’on voulait. On a essayer de leur montrer des photos, ou de noter les détails qui nous plaisent ou pas. Mais ainsi, quand il dit qu’il n’accepte pas que le frigo se trouve dans le salon (des fois les cuisines sont très petites), dans ce cas l’appart le plus pourri avec un frigo dans la cuisine devient un studio très bien ! Ou bien, quand il mentionne qu’avoir une grande télé serait un plus, un appart laid avec une grande télé devient le bien immobilier de l’année… 

Pour résumer ce n’est pas facile, surtout quand on a un budget limité alors que les prix gonflent chaque année, qu’on ne peut pas habiter trop en centre ville car il faut un accès facile à l’autoroute (quelle idée de travailler en banlieue !) et qu’on a un mari très à cheval sur les détails (du genre moi ça ne me dérange pas du tout le frigo dans le salon, de toute façon je ne fais pas la cuisine).


Du coup on s’engueule entre nous, il engueule l’agent immobilier, mais au final, on trouve tout de même assez vite (record battu cette fois-ci, on a trouvé en 1 week-end!).

Repost 0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 11:40

Quand des amis viennent à Shanghai pour le tourisme (oui, y en a qui font ça), il y a quelques sorties (clichés) qui ne se ratent pas : 


Le combo Teppa + Karaoké


Les Grandes Tablées au restaurant chinois bien bruyants et pimentés : 


Southern Barbarian

2/F, Ju'Roshine Life Arts Space, 169 Jinxian Lu, near Maoming Nan Lu 

进贤路169号2楼, 近茂名南路


Dishuidong

2/F, 56 Maoming Nan Lu,茂名南路56号2楼


Pour le Teppa (abréviation de teppanyaki) vous avez l’embarras du choix, mais les plus courus sont sur la Donghulu. Les restaurants de Teppanyaki ont pour point commun de proposer un menu et une formule à volonté. Comprenez : si vous aimez la cuisine japonaise de qualité, mieux vaut éviter. Si vous voulez vous nourrir et boire à peu de frais, allez-y !


Après avoir bien bu et bien mangé, il est temps de se rendre au karaoké. La encore, vous avez l’embarras du choix, il y en a à tout les coins de rue ! Les chaînes les plus connues sont Melody et Party World. 


Vous payez en fonction de la salle  choisies (plus ou moins grande selon le nombre de convives), le nombre d’heures que vous restez, et les consommations commandées. 


Depuis 2010, les lieux publics (restaurants de plus de XXX place ou plus de XXX mètres carrés) sont sensés être non fumeurs, mais dans la majorité des cas, la règle n’est pas appliquée. Alors si vous ajoutez à la fumée les vapeurs de cuisine de teppanyaki, l’alcool et la sueur (on bouge pas mal en karaoké), une bonne douche s’impose après une soirée comme celle-là !


Pour Southern Barbarian et Dishuidong, vous aurez la possibilité de déguster de la cuisine épicée, avec de la bière locale peut chère, les grandes tablées étant toujours les meilleures !

Repost 0

C'est Quoi Ce Blog? 这是什么?

  • : Shanghai
  •  Shanghai
  • : Ma vie en Chine (Shanghai plus précisément), mélange d'étonnement, de pensées profondes, et de fantaisie. Après cinq ans d'études de chinois en France et plus de six ans en Chine, la vision d'une sinologue perdue dans la jungle urbaine de Shanghai, mais toujours fan de la Chine! Ce blog pour parler de mes découvertes, des projets qui me parlent et de la vie de tous les jours. Une nouvelle catégorie ouverte récemment, Shanghai Baby, notre dernière aventure en date!
  • Contact

Le Passé C'est Le Passé 过去的