Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 12:30

Il est possible en Chine de se faire prendre en photo en studio pour pas trop cher. Nous ne l’avions pas fait pour notre mariage, donc nous l’avons fait pour la grossesse.

 

Expérience marrante, malgré la chaleur.

 

Nous sommes allés au studio La Vie photographie, recommandé par des amis.

 

Le studio est situé dans l’hôtel Okura Garden. Les photographes sont japonais (ils ne parlent que peu anglais ou chinois) et ils sont aidés par des assistants chinois qui communiquent avec eux en japonais.

 

Le prix de base, 400 RMB pour ½ heure en studio, une cinquantaine de photos, ou bien 700 RMB pour 1 heure en studio et/ou dans le parc attenant à l’hôtel, pour une centaine de photos.

 

Ajoutez à cela environ 700 kuais si vous voulez faire éditer un book de cette séance photo (j’avoue, on a craqué), et 400 kuais si madame veut se faire maquiller et coiffer (j’avoue, j’ai craqué).

 

Le jour J, nous avons débarqué avec quelques tenues (3 pour moi, 2 pour lui), quelques jouets, et…. Zéro idées. On se disait qu’on se laisserait guider par le photographe (très avenant au demeurant), mais dans le fond, on n’en menait pas large…

 

La séance maquillage et coiffage c’est bien passée, j’ai demandé quelque chose de simple, et je l’ai eu.

 

Puis vient la séance en studio. On me demande de me mettre au milieu, je me mets au milieu. Marc doit se mettre à côté de moi, il y va. Le photographe suggère une pose, nous exécutons. Et puis… Et puis ben on se laisse aller, on tente des trucs, et on rit, et le photographe suit et nous encourage. On rajoute des jouets, on sourit, on rit, on se détend…

 

Changement de tenue, on enchaine avec des photos en noir et blanc, jeux de voiles… Très sympa. Moment intime aussi, plus sérieux.

 

Ensuite il est déjà temps d’aller dehors. Le parc est magnifique (se marier dans ce parc doit être super sympa), et malgré la chaleur, nous arrivons à enchaîner les photos.  Le plus difficile… marcher main dans la main en faisant semblant de discuter… Pour le reste, tout roule, on s’amuse bien.

 

Après la séance photo, vient la séquence du choix : nous devons sélectionner 37 photos pour le book. Pas facile car beaucoup sont très bien, et globalement toutes les photos rendent bien. Il sait y faire le photographe. Une fois la sélection faite, nous pouvons déjà partir. Le design du book prend environ 2 semaines, l’impression encore 2 petites semaines, mais nous avons déjà reçu un CD Rom avec toutes les photos de la séance.

 

Résultat : un super souvenir, de la séance en elle-même et de cette période de fin de grossesse ou nous ne sommes encore que 2 dans les faits mais déjà 3 dans la tête…

Repost 0
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 12:19

Hier, c’était typhon sur Shanghai. Le premier «vrai » depuis que nous sommes ici. Ca me fait penser à ce dessin que j’ai posté il y a quelques temps…

 

La première ‘fausse alerte’ c’était en Septembre 2007. Annonce de gros dégâts même à Shanghai, les employés sont priés de rentrer chez eux plus tôt. Au final, le typhon devant passer dans la soirée n’a provoqué que peu de dégâts sur Shanghai. Bien au chaud dans mon appart, je n’ai vu que de grosses rafales de vent. Un peu ‘déçue’ par tout ce buzz. Mais mieux vaut ça que l’inverse !

 

Et depuis régulièrement on nous annonce des supers typhons, les gouvernements des provinces limitrophes de Shanghai (moins urbaines, plus proches de la mer, donc plus sujettes aux dégâts) déplacent des centaines de milliers de personnes par précaution… Et au final, sur Shanghai, rien, pas même une bourrasque de vent.

 

Cette année, il y a eu une grosse tempête à Pékin le mois dernier qui a causé beaucoup de dégâts. Et la semaine dernière, deux typhons étaient déjà sensés ‘ravager’ Shanghai. Pipi de chat. Mais hier, c’était autre chose.

 

La veille, dans l’ascenseur, j’entends des employés chinois évoquer ce typhon Haikui : pour savoir s’ils doivent venir travailler, il faut vérifier les infos données par le gouvernement local ou bien si le typhon est placé en alerte rouge.

 

Le jour même, donc mercredi, je vois que Marc est bien parti au travail, donc je me lève comme d’habitude. Il pleut et il y a du vent. Je mets mes bottes.

 

Une fois dehors, il pleut et il y a du vent. Genre bonnes grosses bourrasques. Peu de gens, soit ils ont eu ordre de rester chez eux (la chance !) soit ils ont pris la décision eux-mêmes… Tenir mon parapluie devient assez difficile, car le vent ne cesse de changer de sens. Grr…

 

Je mets deux fois plus de temps pour arriver au bureau que d’habitude (mon parapluie s’est retourné 15 fois en route), et j’ai les jambes trempées. Certains de mes collègues ne sont pas là. Peut-être ont-ils décidé de travailler de chez eux. Je regrette de ne pas avoir pris mon ordi avec moi hier soir, je serais restée chez moi aussi.

 

Durant la journée, on apprend que le typhon est placé en alerte rouge à partir de 11h30. Les RH ne font pas circuler de message nous disant de rentrer chez nous, donc tout le monde reste. De toute façon, sortir en pleine après-midi ou attendre le soir, je ne vois pas de grosse différence.

 

Pour déjeuner c’est plus compliqué. La supérette d’en bas a été prise d’assaut assez vite, le stagiaire se dévoue pour aller chercher quelque chose chez Mc Do (j’aurais pu me nourrir de gâteaux, mais c’était si gentiment proposé). Il revient trempé mais en vie. Entre temps nous avons appris qu’une femme était morte à Shanghai à cause d’une plaque de verre qui s’était détachée d’un immeuble… Ambiance.

 

L’après-midi se passe, certains de nos collègues partent un peu plus tôt. Les RH aussi, qui nous font savoir qu’on peut partir à notre guise. On finit notre travail et on repart à l’heure normale.

 

Dehors, à 18h30, très peu de monde dans les rues. Le plus gros du typhon est passé mais le vent est toujours là. Toujours difficile d’avancer avec le parapluie, je regrette de ne pas avoir enfilé le kway que j’avais emporté. J’avance tant bien que mal, et fini par rentrer à la maison saine et sauve. Et trempée. Parce qu’avec une pluie pareil, le parapluie, et bien, il ne sert qu’à protéger la tête… Imaginez un peu mon look…  

 

Du coup, on annule la sortie piscine (un peu redondant) et on reste chez nous à mater des séries télé. Une soirée normale quoi.

 

Ce matin, j’ouvre les rideaux : pas de pluie, peu de vent, et le soleil qui pointe. Quand je sors, il fait un peu chaud, bref, c’est comme s’il ne s’était rien passé…

Repost 0
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 00:26

On peut penser que je suis paranoïaque, mais pensez-donc: 

 

Depuis le début de la semaine, le ciel est BLEU. Quelques nuages BLANCS évoluent gracieusement. Le soleil tape fort, mais une brise légère se fait sentir. Ce qui fait que les 30 et quelques degrés annoncés par la météo sont ressentis comme tels et pas comme 40 degrés. Car oui, en plus, l'humidité est à un niveau raisonnable.

 

Pour couronner le tout, le site du consulat américain de Shanghai annonce un niveau de pollution "GOOD" donc très bas, depuis plusieurs jours d'affilée. 

 

http://shanghai.usembassy-china.org.cn/airmonitor.html

 

Et enfin, même sur Bonjour Chine on en parle.... Preuve que j'ai raison! C'est pas normal!

 

http://www.bonjourchine.com/f1/f19/85380-soleil-ciel-bleu.html

 

Trèves de plaisanteries, sachez que l'été en Chine a plutôt tendance à être éprouvant: chaleur, humidité, pluies de prunes, temps maussade mais lourd... Pas idéal pour les ados (spéciale dédicace à mon frérot), les personnes âgées, les femmes enceintes, les femmes enceintes en surpoids (je ne vois pas de qui vous parlez....).

 

Mais là, on se croirait dans un autre monde, et l'on regrette notre "bel enfer" en se demandant ce que ce "paradis artificiel" vient bien faire là, si ce n'est pas un complot du gouvernement pour nous faire voir la vie en rose.... Ok je lis trop de romans chinois. Le dernier en date, "Les Années Fastes" de Chan Koon Chung est... édifiant. 

 

Je vous ferais une petite liste de lecture plus tard...

 

En attendant... je profite de cette parenthèse enchantée et j'arrête de me plaindre!

Repost 0
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 02:33

La semaine dernière, j’ai pris mon premier cours de Yoga prénatal en salle (j’ai trouvé des cours en podcasts qui sont bien, mais c’est difficile de se motiver seule chez soi). En voici un rapport concis : 

 

Contact : 

Caitlin : caitlinreilly67@gmail.com

 

Lieu : 

The Four Seasons Hotel 

500 Wei Hai Lu, 4th Floor ph: 62568888 ext 1901

 

Prix : 

120RMB pour une heure de cours, possibilité de payer pour 10 séances à 1000RMB.

 

Les plus : 

- Le lieu : on a l’impression d’être une princesse ! Accueillie par un jeune chinois très affable (en anglais), vous entrez d’abord dans les vestiaires qui sont très luxueux (jacuzzi à disposition). Des bouteilles d’eau sont à disposition dans la salle, et des fruits vous attendent dans le lobby.

- Le cours : impressionnant ce qu’on peut faire avec un corps de femme enceinte ! Les exercices aident à soulager les douleurs liées à la grossesse, et à muscler le corps en fonction des changements liés à celle-ci.

- Comme c’est un cours réservé aux femmes enceintes, cela créée une intimité, et l’on peut voir différent type de futures mamans, plus ou moins avancées dans la grossesse, plus ou moins souples…

- Beaucoup d’horaires sont proposés (en journée, soirée ou le samedi).

- Si vous voulez accéder à la piscine, il vous en coûtera seulement 80RMB de plus.

 

Les moins : 

- Un peu loin de chez moi.

 

Bilan : 

Avec si peu de mauvais points et autant de bons points, je pense que je vais m’inscrire !

Repost 0
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 02:30

Pour continuer sur ma lancée, je me suis offert il y a deux semaines un massage prénatal. Car, vous ne le savez peut-être pas, mais manipuler une femme enceinte requiert quelques précautions  liées aux circonstances suivantes : 


- Dès que le ventre s’arrondit (autour du 3e mois, voir même plus tôt pour certaines), il est inconfortable et déconseillé de s’allonger sur le ventre.

- Dès la 20e semaine, il également déconseillé de rester longtemps allongée sur le dos.

- L’utilisation d’huiles essentielles est à contrôler, car peu d’études sont effectuées et l’on ne sait toujours pas dire si elles peuvent être nocives pour le fœtus.

- Enfin, le corps subit de grandes transformations (prise de poids, rétention d’eau, douleurs liées à la position pour dormir et j’en passe et des meilleures), qui nécessite une approche particulière.

 

De plus, les masseurs refusent en général de vous manipuler durant le 1e trimestre de grossesse (si vous lui dites car à cette période en général ça ne se voit pas trop), pas parce que le massage peut être nocif (s’il est bien fait, il y a peu de risques), mais parce que c’est la période considérée comme « risquée » et qu’ils veulent éviter les problèmes.

 

Donc, si l’on résume, vous êtes bonnes pour trouver un massage prénatal après le 1e trimestre, et vérifiez les points suivants : 

- Le masseur va vous masser sur le côté, dans ce cas demandez-lui s’il a à sa disposition des coussins de grossesse (en forme de banane qu’on utilise pour caler le ventre et les jambes).

- Le masseur à l’habitude de masser les femmes enceintes (s’il propose cette option, en général c’est bon).

- S’il utilise de l’huile, préférez de l’huile d’olive ou une autre huile végétale sans huiles essentielles. 

 

Voilà pour les pré-requis. Pour la suite, voici mon expérience.

 

Le lieu : 

APSARA SPA

457 shanxibeilu

陕西北路457号靠近北京路

 

Contact : 

info@apsara.com.cn

62585580

 

Le prix : 

680RMB pour 75 minutes, vous pouvez demander la promotion (via le site Shanghai Mama) et vous ne payerez que 480 RMB. Ils proposent aussi des packages : 

1380 RMB pour trois massages,  2080 RMB pour 5 massages, 3880RMB pour 10 massages.

 

Les plus : 

- Massage à l’huile d’olive très agréable et assez fort (mais pas trop). Tant qu’à faire autant éviter de vous faire effleurer (votre mari peut le faire sinon).

- Ambiance tamisée et feutrée, pas de bruit extérieur. Le cadre est très sympa.

- La masseuse parle anglais, le personnel d’accueil aussi.

 

Les moins : 

- Le prix : 480RMB (et encore, à l’origine c’est 680RMB) pour un massage, certes agréable, c’est extrêmement cher, même à Shanghai! Surtout compte tenu du fait que l’on n’est pas dans un grand hôtel ou sur une plage de Bali…. 

- La masseuse m’a dit que le massage était terminé, mais ne m’a pas proposé de me rincer (car l’huile d’olive, c’est bien, mais c’est gras). Après avoir demandé à l’accueil, en général ils ne le font pas, sauf si la personne le demande. Sauf que moi j’ai l’habitude qu’on le fasse, donc j’ai attendu un peu, avant de réaliser qu’elle ne reviendrai pas. Il y avait bien une grande baignoire dans la salle, mais il n’y avait que de l’eau froide… Petit inconvénient.

 

Bilan : 

Je n’y retournerai sans doute pas, sauf si j’ai VRAIMENT mal partout et que j’ai besoin d’un massage. Car les options massage prénatal sont rares à Shanghai, et je crois bien qu’ils en profitent…

 

Repost 0
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 02:26

Il y a deux semaines, j’ai pris mon premier cours d’aquagym prénatal (et d’aquagym tout cours d’ailleurs).


Avant de commencer, les infos pratiques : 


Contact: shgaqua@gmail.com


Lieu: LAKEVILLE REGENCY CLUB HOUSE 

Floor B1, Block 10, lane 168 Shun Chang Road – Xin Tian Di

 

Prix: 180 RMB par cours d’une heure avec accès libre à la piscine. Serviettes et tatanes fournies.


Horaires: varient selon les mois, pas de cours prévu en Juillet. Cours en journée ou en soirée.

 

Les plus : 

- Bouger dans l’eau (la piscine est couverte), surtout par une chaleur étouffante dehors, c’est un vrai bonheur ! En plus on travaille beaucoup grâce à la résistance de l’eau. 

- La piscine de la résidence est super (il y a même un hammam, mais c’est à éviter pour les femmes enceintes).

- Cours en petit comité.

- Finir la séance par quelques longueurs dans le bassin vide en soirée, un bonheur !

- Différents horaires le soir et même un cours le samedi matin.

 

Les moins : 

- J’ai assisté à un cours mixte (prénatal et postnatal, il y avait même une mamie qui n’avait pas l’air de venir d’accoucher), aussi je n’ai pas senti qu’on travaillait des muscles particuliers à la femme enceinte, c’est juste que les femmes enceintes ne devaient pas faire certain mouvements. Les cours réservés aux femmes enceintes ont lieu pendant les horaires de bureau malheureusement.

- Le prix : 180 yuans pour une heure ce n’est pas donné, et ils ne proposent pas de formule d’abonnement.

- Le lieu : un peu loin de mon lieu de résidence.

- Encore une activité qui ferme en été ! Les futures mamans qui doivent accoucher en septembre sont bien ennuyées !

 

Bilan : 

J’y retournerais peut-être  en août, si j’ai le courage de me lever un samedi matin pour profiter de la piscine dans l’après-midi, ou bien quand mon congé maternité aura commencé (mais ça me paraît loin !). 

Repost 0
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 02:23

Je vous l’avais promis ici, voici la liste des magasins ou sites pour achats de matériel ou vêtements enfants. 


Je m’excuse pour le retard, mais il y a fait tellement chaud… Je n’ai pas eu beaucoup de courage ces derniers temps. D’autres articles à venir très bientôt (sur la maternité en Chine, parce que je ne fais que ça en ce moment, la tête dans le guidon !). 

 

 

 

 

 

Je m'excuse pour la mise en page mais j'avais la flemme de tout retaper....

Magasin

type de produits

adresse

site web

commentaires

Mothercare

de tout

138, huaihai middle road

http://www.mothercare-china.com/

Pas donne. Mais permet de se faire une idee de ce qu'il faut acheter.

 

Mall pour bebe

de tout

776, huaihai middle road

 

Mall assez "chinois", ou l'on trouve de tout mais assez fouillis…
Beaucoup de vetements.

 

Baby international

de tout

79, yueyang road

http://baby-international.com/

Bons produits. Pas donne. Meme style que mothercare.
Le petit plus: des jouets en bois et autres produits organiques.

 

Goodbaby

de tout

3/F Grand Gateway, 1 Hongqiao road

 

http://www.goodbaby.com/

 

Children's Market

 

Vetements

10, Pu'an road

 

Vetements pas cher.

Neon

Vetements

779, wuyi road

 

Vetements pas cher.

 

Isetan

vetements

1038 Nanjing west road

 

Mall avec qq magasins de vetements pour enfants.

 

Muyingzhijia

site internet d'achat

 

http://www.muyingzhijia.com/index.aspx 

 

produits destockes

Babybooboo

taobao pour bebe

 

http://ibabybooboo.taobao.com/

 

 

Baby 318

site internet d'achat

 

http://www.baby318.com/en/

 

Repost 0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 15:09

Dimanche dernier nous avons visité le parc botanique de Sheshan (Shanghai Chenshan Botanical Garden 上海辰山植物园). 

 

Situé dans le district de Songjiang 松江, à quelques 40 kilomètres au sud-ouest de Shanghai, le parc est immense, et accessible en métro (ligne 9, station Dongjing 洞泾) puis le bus 19 (station Zhaohu 招呼) ou prendre un taxi  à la station de métro (attention, il y a peu de taxis pour le retour, sauf si vous appelez le numéro indiqué au parking du parc).

 

 

L’entrée plein tarif coût 60 kuais, et les vaut largement car le parc est IMMENSE. Nous y étions par une chaude après-midi, et bien qu’ayant croisé beaucoup de monde, nous avons eu souvent l’impression d’être seuls au milieu de la nature. Une nature ordonnée, certes (les plantations sont regroupées par types), mais tout de même. 

 

Les plus fainéants peuvent prendre le petit train, voitures électriques qui vous emmènent d’un point à un autre du parc et que vous pouvez prendre aux différentes stations disséminées un peu partout. Il est possible également d’amener sa tente (comme cela se fait beaucoup en Chine pour être à la fois en plein air, mais protégé du soleil) ou son pique nique. Lors de notre venue, il n’y avait pas foule sur les pelouses à cause de la chaleur, et tout était d’une grande propreté. Ou alors vous pouvez louer un petit bateau à moteur pour canoter dans l’un des lacs artificiels. 

 

Mention spéciale aux trois grandes serres, et surtout celle sur les cactus, car elles vous transportent très loin d’un seul coup ! On en a ramené de très bonnes idées de déco pour notre appart… 

 

Si vous avez le courage, vous pouvez également accéder à la colline qui se situe au nord du parc, pour avoir une vue sur Sheshan 舍山 (un des espaces les plus verts de Shanghai, et j’espère que ça le restera !).

 

Nous avons beaucoup apprécié la balade, et pour vous en donner une idée, vous pouvez voir les photos dans l'album "Jardin Botanique". 

 

 

Une visite que nous recommandons donc, et ce en n importe quelle saison. Le site est en effet conçu pour représenter des espèces variées tout au long de l’année !

 

Pour plus d’information, voici l’adresse en chinois : 

中国上海市松江区辰花路3888号

邮政编码: 201602

021-3779 2288

 

Repost 0
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 13:22

Voilà deux jours que mon mari est parti en France, et c'est toujours un peu dur, surtout que c'est lui qui fait la cuisine! En général je ne cuisine pas, et surtout depuis que je suis enceinte et que je ne supporte pas les odeurs de cuisson et la station debout prolongée (et aussi j'en profite un peu).

 

Hier soir, facile, j'avais une réunion FMN donc j'ai mangé au restaurant. Ce soir, j'aurais pu me faire livrer quelque chose, et puis je me suis dit... Pourquoi pas tenter le fanqie chao dan?

 

Fanqie chaodan se traduit par oeufs sautés aux tomates. Tout est dans le titre. C'est un plat commun dans les cantines et les gargottes. C'est aussi le plat que je pourrais manger tous les jours. 

 

D'abord par obligation: lors d'un de mes premiers séjours en Chine, j'étais inscrite en cours d'été à l'université de Pékin. Nous mangions à la cantine de la fac, et comme je ne voulais pas passer des plombes à lire tous les noms de plats en chinois (pour qu'au final il y ait de la viande dedans alors que je n'en mange pas), je disais simplement aux serveurs: bu yao rou 不要肉 (pas de viande), et je me retrouvais invariablement avec ça, servi avec du riz.

 

C'est aussi une question de goût, car j'aime les oeufs, j'aime les tomates, il y a une sauce douce, alors c'est devenu mon plat favori. Même si ces dernières années j'en ai mangé beaucoup moins: je ne vais plus à la cantine, et les restaurants chinois n'en servent pas toujours (c'est un plat très simple). La gargotte à côté de mon bureau en servait, mais ils ont l'habitude de mettre du glutamate pour relever le goût, et franchement ça ne passe plus (on sent le goût du glutamate et c'est peut-être dangereux pour la santé).

 

Alors ce soir, je me suis lancée, et j'ai trouvé sur internet la recette. Franchement, il n'y a pas plus simple (mais vous remarquerez avec la dernière recette postée, que c'est un peu mon créneau).

 

Ingrédients pour 1 ou 2 personnes (tout dépend si vous prenez du riz avec ou pas): 

2 oeufs battus

2 grosses tomates coupées grossièrement

huile

1 c.c. de sucre

1 c.c. de sel

poivre

(on peut rajouter de l'ail, de la ciboulette, mais j'ai oublié).

 

1. Placez un peu d'huile dans votre wok (ou votre poêle si vous n'avez pas de wok) et faites chauffer. Versez-y les oeufs battus et faites chauffer en découpant l'omelette en morceaux grossiers. Stoppez la cuisson avant que l'omelette soit totalement cuite (elle doit rester un peu baveuse). Réservez les oeufs.

 

2. Si besoin, remettez un peu d'huile puis versez les tomates coupées. Faites les revenir jusqu'à qu'elles fassent un peu de jus. A ce moment-là, versez les oeufs et mélangez le tout.

 

3. Ajouter 1 c.c. de sucre et 1 c.c. de sel, poivrez et laissez cuire à feu doux avec un couvercle pendant quelques minutes.

 

4. Servez seul ou accompagné de riz, avec de la sauce soja ou un filet d'huile de sésame.

 

Et voilà!

 

Mon mari peut être fier de moi!

Repost 0
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 14:54

Comme je l’ai annoncé il y a quelque temps, me voilà donc enceinte à Shanghai. Expérience nouvelle qui me propulse dans un univers aux frontières du réel, ou presque.


Car comme chaque situation nouvelle, elle amène son lot d’expérience et d’informations. En l’occurrence, il s’agit pour moi d’une absence d’information. Comme souvent pour les étrangers résidant à Shanghai, la situation nouvelle s’accompagne d’un casse-tête chinois, à savoir, comment obtenir des informations complètes et à jour en un tour de main ?


Heureusement pour moi, le choix de la clinique n’a pas été difficile, comme je l’expliquais ici. Mais dès qu’il a fallu se renseigner sur tout ce qui concerne bébé (et maman enceinte aussi) à Shanghai, je me suis trouvée face à un mur. Comprenez : l’internet. Tellement difficile de trouver des informations de première main ! 


J’aurais souhaité, en bonne paresseuse que je suis, trouver des informations récentes, rassemblées et concises sur les lieux où acheter des produits de puériculture, les crèches ou les agences de nounous. Ne trouvant rien directement sur google,  je me suis rabattue comme d’habitude sur le forum bonjour chine, site francophone qui parle de tout. Mais pour ce genre de recherche,  le site se révèle assez unfriendly. Comprenez : les posts datent, c’est fastidieux, et souvent les réponses n’ont rien à voir avec la question posée….

 

Vous pouvez néanmoins vous référer à la partie : Être parent à Shanghai, et même Shanghai Bazar si vous cherchez des articles de seconde main.

 

Avec un peu de courage (et parce que mon bébé ne peut décemment pas se balader cul nul !), j’ai trouvé les sites suivant qui m’on été d’une grande aide dans mes recherches : 


Shanghai Mamas : un site anglophone pour les parents à Shanghai, auquel il faut s’inscrire pour avoir accès à toutes les informations (pour éviter les trolls et les pubs). Les membres sont très réactifs et les sujets variés. Il y a également différents groupes en fonction de votre situation (enceinte, travaillant ou pas, nationalité etc) et des rencontres régulières sont prévues. Une manière de se sentir moins seule quand on est loin de sa famille et une des premières à avoir des enfants dans votre groupe d’amis. Mention spéciale à leur section « classifieds » très claire ! 

 

Bumps and Babes : Un site d’information en anglais, même si un forum existe, avec notamment des listes pour se préparer à l’accouchement, le matériel indispensable  pour la première année etc…

 

Shanghai Family : un site communautaire des parents à Shanghai, avec forum et classifieds également, mais ouvert à tous (donc beaucoup de pub). Un grand plus, le listing qui regroupe les informations par thèmes (écoles, jardin d’enfants, boutiques etc). Une grande avancée pour moi !

 

Voilà pour les premières ébauches, bientôt une liste plus complète des magasins de puériculture!

 

Repost 0

C'est Quoi Ce Blog? 这是什么?

  • : Shanghai
  •  Shanghai
  • : Ma vie en Chine (Shanghai plus précisément), mélange d'étonnement, de pensées profondes, et de fantaisie. Après cinq ans d'études de chinois en France et plus de six ans en Chine, la vision d'une sinologue perdue dans la jungle urbaine de Shanghai, mais toujours fan de la Chine! Ce blog pour parler de mes découvertes, des projets qui me parlent et de la vie de tous les jours. Une nouvelle catégorie ouverte récemment, Shanghai Baby, notre dernière aventure en date!
  • Contact

Le Passé C'est Le Passé 过去的